Une thérapie améliore la cognition ...
Home » Une thérapie améliore la cognition ... facebook

ARRI Volume 27, n° 2, 2013

Une thérapie améliore la cognition et le comportement des adultes avec TSA

 

Une nouvelle étude indique que l’approche thérapeutique CET ( Cognitive Enhancement Therapy ) de renforcement des capacités cognitives pourrait aider les adultes atteints de trouble du spectre autistique (TSA).

Shaun Eack et al. ont tout d’abord utilisé la CET a uprès d’adultes schizophrènes chez lesquels ils ont observé des améliorations notables de leurs capacités sociales et cognitives. Des scintigraphies cérébrales ont fait apparaître une meilleure conservation, voire une augmentation de la matière grise dans plusieurs zones du cerveau par rapport aux sujets témoins ayant suivi un autre type de traitement.

Dans l’étude en cours, les chercheurs ont mené durant dix-huit mois un essai non contrôlé de CET auprès de quatorze adultes verbaux avec TSA. L’intervention, qui avait été repensée pour les personnes avec TSA, comprenait les étapes suivantes :

  • les participants ont tout d’abord travaillé par bin ômes sur des exercices d’entraînement sur ordinateur axés sur l’attention, la mémoire et la résolution de problèmes. Chaque paire était placée sous la superv ision de thérapeutes ; plusieurs mois plus tard, les chercheurs ont formé des groupe s de cognition sociale composés de trois ou quatre paires de participants ; chaque paire de binômes était supervisée par des thérapeutes ;
  • au bout de plusieurs mois, les chercheurs ont regro upé trois ou quatre paires de participants afin de constituer des groupes socio-cognitifs ; ces groupes ont poursuivi leur entraînement sur ordinateur tout en participant à des séances de groupe leur offrant des opportunités de socialisation et d’appr entissage ; chacune de ces séances se composait d’une présentation d’un aspect particu lier de la cognition sociale, d’un exercice destiné à améliorer leurs compétences sociales et cognitives, et d’un devoir à réaliser à la maison.

Eack et son équipe ont procédé à une batterie de tests cognitifs avant, pendant et après la thérapie, et constaté que l’intervention entraînait « des progrès très importants et très significatifs à travers tous les domaines cognitifs et comportementaux évalués ». Ils ont également observé la forte satisfaction des partici pants. Ils précisent que les effets de la CET étaient bien plus importants au bout de dix-huit mo is qu’après seulement neuf mois, et qu’il convient de ce fait de d’envisager ce traitement sur le long terme.

Selon les chercheurs, l’efficacité du programme suggère « l’existence d’une fenêtre d’opportunités permettant de capitaliser sur la pla sticité neuronale et d’agir positivement sur la cognition de ces personnes [atteintes de troubles du spectre autistique] bien après leur entrée dans l’âge adulte ». L’équipe teste act uellement la CET dans un essai contrôlé.

 

___

 

« Cognitive enhancement therapy for adults with aut ism spectrum disorder : Results of an 18-month feasibility study » ( Renforcement des capacités cognitives des adultes autistes : résultats d’une étude de faisabilité sur dix-huit mois ), Shaun M. Eack, Deborah P. Greenwald, Susan S. Hogarty, Amber L. Bahorik, Maralee Y. Lits chge, Carla A. Mazefsky et Nancy J. Minshew, Journal of Autism and Developmental Disorders , 26 avril 2013 (en ligne). Adresse : Shaun Eack, School of Social Work, Université de Pittsburgh, 2117 Cathedral of Learning, Pittsburgh, PA 15260, [email protected] .

—voir aussi —

 

« Brief report: Is cognitive rehabilitation needed in verbal adults with autism? Insights from initial enrollment in a trial of cognitive enhancement therapy » ( rapport de synthèse : une remédiation cognitive est-elle nécessaire chez les adultes autistes verbaux ? Eléments résultant d’un essai initial de renforcement des ca pacités cognitives ), Shaun M. Eack, Amber L. Bahorik, Susan S. Hogarty, Deborah P. Greenwald, Maralee Y. Litschge, Carla A. Mazefsky, et Nancy J. Minshew, Journal of Autism and Developmental Disorders , 5 février 2013 (en ligne). Voir l’adresse ci-dessus.